L’urgence du futur, du 3 novembre au 24 novembre 2018.

PROTOCOLE GANZFELD

3 novembre 2018

Protocole Ganzfeld-Tous droits réservés

Pot d’ouverture + Crash-Test

La gare mondiale | 18h30
Le mois bergeracois de festival des scènes contemporaines audacieuses ouvre par le pot d’ouverture et une performance tout aussi attendue, d’un groupe local qui va faire parler de lui. Après des mois de travail dans le secret de La gare mondiale, les membres de Protocole Ganzfeld se dévoilent enfin. Un univers musical entre électro, rock et free jazz, comme toile de fond d’une ouverture de [TrafiK]* – comme l’an dernier avec la Cie Du Chien dans les Dents – en mode prise de risque artistique totale. Un crash-test exclusif et premier du genre pour le jeune groupe prog rock Protocole Ganzfeld.
+ Discours, et petits fours.
La gare mondiale : derrière l’espace René Coicaud, Rue du Sergent Rey, Bergerac-La Catte

BECANE

3 novembre 2018

BeCANE-Tous droits réservés

La soirée se poursuit – We Call It #6

Bar le PQP | 21h30
Le mois bergeracois de festival des scènes contemporaines audacieuses poursuit sa soirée d’ouverture par la performance d’un groupe parisien qui fait son retour officiel après une petite année de pause. Ils seront précédés par le pot d’ouverture et une performance tout aussi attendue, d’un groupe local qui va faire parler de lui.
21h30-1h30 | Pqp le Bar : We Call It #6 | BeCANE Fever
Le 6ème rdv des musiques électroniques du PQP et du collectif Sharklub invite un trio de tritouilleurs de sons + 1 VJ au service d’un son techno très cru et très dansant. Originaires de Paris et habitués des dancefloors exigeants de la capitale, les quatre larrons avaient mis entre parenthèse la carrière de la grosse cylindrée… Bergerac signe leur retour. Attention, moteur puissant.

EXPO CONCERT DAY OFF

10 novembre 2018

Day Off-Tous droits réservés

Freak City/Frana/Pylone/A snake of june

La gare mondiale | 20h30
Day Off clôture sa 9ème année d’activisme dans le bergeracois au service des écritures et des productions « souterraines » avec leur traditionnelle carte blanche dans le cadre du Festival [TrafiK]*. Cette année encore un nom essentiel des arts graphiques punks en la personne de Freak City, qui exposera une partie de son travail au sein d’une soirée concerts bien rock, bien noise, bien Day Off : intransigeante et réjouissante. Trois groupes au caractère sonore bien trempé + un illustrateur de référence pour une nuit de plaisir artistique underground.

CE QUE NOUS FERONS

15 et 16 novembre 2018

Ce que nous ferons

Par la Cie Du Chien dans les dents

Auditorium F. Mitterrand | 14h (15/11) ; 20h30 (16/11)
Deux années d’Allers-Retours, de « crash-tests théâtraux », de « marathons » autour du projet « Ce que nous ferons « . Des résidences, des exercices intermédiaires dans diverses manifestations entre urbain et rural… Le grand moment est arrivé : la création officielle de Ce Que Nous Ferons ! « On cherchera nos points d’ancrage sur un sol meuble, et on apercevra dans le chaos du monde des lignes de convergences, dont on fera nos géométries affectives ». Ce que nous ferons s’inscrit dans le prolongement d’État sauvage. La Compagnie poursuit sa démarche de création collective et d’écriture plateau qui met en jeu différents modes d’expressions : texte, corps, chant ; autant de matières sur lesquelles s’appuyer pour construire une prise de parole collective et poétique. Mais là où, dans État sauvage, l’expérience du voyage se racontait au conditionnel, ici le récit sera énoncé au futur, du moins en partie. Il s’agira d’un futur ouvert, une recherche autour des à-venirs possibles, une tentative pour nous réapproprier des lendemains qui nous semblent parfois confisqués. SÉANCE SCOLAIRE LE 15/11 14H ET SÉANCE PUBLIQUE LE 16/11 20H30, Auditorium F. Mitterrand

BLING PONG

Le 17 Novembre 2018

Bling Pong

Par Les Sœurs H

Rocksane | 20h30
L’adolescence est un grand chantier construit sur des incertitudes dans lesquelles il est possible de se perdre avec joie. BLING PONG est un espace narratif hybride, où se mêlent vidéos, musique live, écriture et instruments électroniques bricolés.
Comme leur nom l’indique, les sœurs h sont deux sœurs. L’une vient de la vidéo et habite loin en Suisse, l’autre de l’écriture dramatique et habite loin en Belgique. Adolescentes, rêvassantes, elles se sont très vite rendues compte qu’elles n’auraient aucune prise sur la famine en Afrique, sur les injustices de toutes sortes, et sur la politique en général. Se languissant à longueur de journée, elles ont donc développé un intérêt particulier pour le petit, le banal, l’intime, le cliché et le décalé. Elles ont fui le réalisme à de grandes enjambées, les conduisant à préférer au réel, la mise en scène et la forme, le faux, le semblant et le trafiqué. BLING PONG est leur 4ème projet, toujours en collaboration avec le musicien Maxime Bodson.

PAR TES YEUX

Le 20 Novembre 2018

Par Tes Yeux

Par Martin Bellemare, Sufo Sufo et Gianni Fornet

Auditorium François Mitterrand | 20h30
« Trois fables d’aujourd’hui invitent à découvrir l’imaginaire teinté de réel de jeunes venant de France, du Canada et du Cameroun. Leur avenir en bandoulière, ils questionnent le monde à l’aune de leur propre histoire. Un récit épique à trois voix qui en dit beaucoup sur l’état du monde et souligne avec fougue ses richesses culturelles. Une friandise aux multiples saveurs que petits et grands dégustent avec un grand plaisir. Emporté par ses trois récits de vie, ses trois textes écrits à six mains et inspirés de rencontres avec des ados, ces visages en devenir d’un monde en construction, le public entre dans ce ballet chorégraphié avec une folle énergie, une belle vitalité par Gianni-Gregory Fornet, Martin Bellemare et Sufo Sufo, où le quotidien gris rime avec espoir, fureur de vivre. Un triptyque drôle et touchant sur les destins multiples et variés de ces jeunes, figures emblématiques de demain ! (Olivier Frégaville-Gratian d’Amore).

TO DA BONE

Le 22 Novembre 2018

To Da Bone

Par (LA)HORDE

Auditorium François Mitterrand | 20h30
TO DA BONE est une œuvre qui souhaite parler d’une certaine révolte intime de la jeunesse. Très intense et physique pour les danseurs, une séquence de jumpstyle dure en moyenne 25 secondes. Les jumpers consomment alors toute l’énergie disponible pour aller au bout de leur enchainement libre. Il en résulte une danse de jambes exaltée, un sur place très puissant qui rend compte d’un certain lâcher prise par rapport à une frustration latente. À la fin de son solo, un jumper est essoufflé mais apaisé et il émane alors de lui une force centrée, pleine de défi et de confiance.
Le nouveau projet de pièce chorégraphique fait partie d’un processus engagé depuis plusieurs années sur le mouvement mainstream hardcore et ce qu’ils nomment eux même « les danses post-internet ». Les sujets chers au collectif sont propres aux situations distinctives et conflictuelles de la jeunesse, et celui-ci a ainsi déjà développé deux productions et plusieurs performances sur le même thème. « Dans un monde où la révolution se fait de nuit et les lois sont votées à l’aurore, quelles nouvelles formes peut prendre l’insurrection ? »

MODGEIST

Le 24 Novembre 2018

Soirée de clôture

Soirée de clôture du festival

Rocksane | 21h
+ DEUX BOULES VANILLE
+ MATTHEW TYAS
Trois groupes et des artistes passionnants pour cloturer une édition remplie de l’énergie de l’âge tendre.
Matthew Tyas est un citoyen britannique géo trouvetou de la musique, influencé à la fois par le jazz et les musiques noisy. Véritable touche à tout génial de la musique électronique, son univers singulier suprendre dès l’entrée au Rocksane.
Deux Boules Vanille est un duo originaire de la zone Rhône Alpes France. Loup Gangloff et Frédéric Mancini jouent sur deux batteries surconnectées à leurs synthés faits-maison, explorant les jeux polyrythmiques, les musiques répétitives, la techno et l’acid house.
Musicien, compositeur et producteur, Mikaël Charry aka MODGEIST plonge dans la musique électronique en 2001 et effectue ses premiers live act au sein du collectif de free parties Knobz. Rattrapé par l’univers addictif des synthés modulaires, il crée son projet solo, MODGEIST, et propose des performances lives entièrement jouées sur un système Eurorack créé sur-mesure. Un retour aux sources, entremêlé de cryptogrammes et de mysticisme, pour des tracks aux accents techno, techno prog et acid qu’il enchaîne et trafique sans relâche avec énergie et perfectionnisme.


Trafik Pratik

Tout savoir sur les hébergements disponibles pour votre séjour à Bergerac. All hosting informations for your stay in Bergerac

En savoir plus

Melkior Theatre

« Je suis venu au théâtre en faisant Le Mur dans « Le Songe d’une Nuit d’Eté » and now William, I came to tell you que je m’en vais.»

En savoir plus