PHOTOS

EXPO Y’A TROP DE BRUIT POUR QUE JE PUISSE T’AIMER

Collectif a.a.O

Vendredi 16 mars 19h à la salle n° 9 Maison des associations Jules Ferry – Entrée libre

La danse est un texte en attente d’un autre texte qui ne demanderait ni à l’un, ni à l’autre à être déchiffrés ni lettrés, mais juste posés en regard l’un de l’autre, dans un mouvement de secrète reconnaissance.

Daniel Dobbels

La danse est mouvement.

Mouvement d’un corps qui s’éprouve dans les enjeux du déséquilibre.

L’exposition en tant que manifestation plastique, emboîtant le pas de ces états fragiles, s’inscrit dans le sillage de ces co-incidences spatiales et corporelles.
Ainsi pour la danse, si la trace indique et soulève de sa marque le passage du corps dansant, elle manifeste également au lieu même de son empreinte, le signe de son absence.

D’une dérobée où ne s’y devine plus que la capricieuse caresse.
Comme l’érosion de la pluie creusent les sillons de la roche.
La larme, le tissu dévoilé de nos peaux.

À leur manière, chacun des objets ainsi présentés aura été tour à tour complice de la mise en mouvement du corps dansant, ou selon le cas, une des résultantes teintées par l’effleurement de cette effervescence.

Parce que la danse peut devenir image, des images avivées, qui font voyager nos pensées…des pensées tracées “dans un mouvement de secrète reconnaissance”.

PLUS D’INFOS

Vendredi 16 mars 19h à la salle n° 9 Centre Jules Ferry – Entrée libre

BON A SAVOIR


[Trafik]*

L’édition #5 de [TrafiK]* est en pleine construction… Avec des avants-goûts de Berlin et les « artivistes » de Kotti Shop, et de Leipzig avec la dynamique de coopération impulsée par la plateforme Fugitif.

En savoir plus

Melkior Theatre

« Je suis venu au théâtre en faisant Le Mur dans « Le Songe d’une Nuit d’Eté » and now William, I came to tell you que je m’en vais.»

En savoir plus